«

»

Mai 27 2013

GEORGES MOUSTAKI

Photo Jean Louis Dubois

Georges Moustaki de passage à st Etienne

Le jeune facteur est mort…

je n’avais que 17 ans…

C’est à peu près l’âge que j’avais, oui, quand j’ai commencé à apprendre avec mes “potes” à jouer de la guitare pour pouvoir chanter les chansons de Georges Moustaki. Bien sûr, nous avons appris aussi d’autres classiques comme “les portes du pénitentier” et “jeux interdits”. Mais le répertoire de Georges Moustaki était assez étendu. Joseph, le métèque, le jardin et surtout le facteur que j’appréciais particulièrement car ce n’était pas trop compliqué à jouer. Je crois me souvenir que c’est sur ce morceau que j’ai appris à faire des arpèges.

Il y a un autre morceau que j’aimais particulièrement, c’est “la pierre”. Je l’aimais non pas pour le jouer mais pour l’entendre chanter par un garçon et une fille (frère et soeur) qui chantaient à merveille les deux voix et qui jouaient de la guitare superbement. Je me souviens également que elle, elle était très belle et possédait une chevelure très longue et très noire. Elle me faisait un peu penser à Joan Baez. Il faut dire que je vous parle d’un tempsles années 68 et celles qui l’entourent.

Alors évidemment, Georges Moustaki a accompagné cette adolescence et certaines de ces chansons ont accompagné nos premiers émois, nos premières romances, sur le juke-boxe, là, dans le petit bar qu’on pourrait appeler “chez Laurette”. Combien d’entre nous ont-ils imaginé devant leur captive se transformer en prince ou bien en rêveur ou tout simplement être le simple adolescent qu’ils étaient ?

Ses chansons ont continué à partager des bouts de ma vie, par la suite. Avec celles de Hugues Auffray et de Maxime Leforestier elles ont illuminé les nombreux feux de camp auxquels j’ai participé lorsque tous les étés j’accompagnais des adolescents dans des expéditions découvertes dont certaines nous ont même emmenés jusqu’en Grèce, sa patrie.

Je me souviens aussi avoir chanté “le métèque” à plusieurs reprises dans ce bar de la rue Chicago (c’était son surnom), à une période de ma vie assez trouble où l’alcool essayait de noyer mes angoisses et commençait à me noyer réellement. Parfois, aujourd’hui, alors qu’il y a longtemps que j’ai vaincu ce danger, je me demande si ces chansons ne m’ont pas aidé, à l’époque, à garder suffisamment de confiance en moi et en la vie pour sortir de cette impasse et continuer mon chemin.

Discographie

Quelques disques de Georges Moustaki

J’ai toujours une guitare, mais j’avoue que je n’ai pas fait beaucoup de progrès. Il m’arrive cependant de la gratter encore et de chanter ces refrains devenus universels. Chez moi, pour ma fille… ou à l’école, pour les élèves de sa classe, ou encore à la cantine, certains jeudis.

Get the Flash Player to see this content.
Get the Flash Player to see this content.

Oui, Georges nous a quittés…Il a rejoint un autre Georges, le grand Jacques, le beau Serge, Edith aussi, et bien d’autres comme Joe, Henri, Gilbert... mais ses chansons demeureront éternelles. Elles font désormais partie de notre patrimoine.

Le jeune facteur est mort… il n’avait que 79 ans. Mais rien n’est fini pour lui… maintenant..

10 comments

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. carine

    moi aussi j’adorai le grand Georges, nom qu’il a empreinté en hommage à l’autre grand Georges ! quel bel hommage tu lui fais là !

  2. carine

    moi aussi j’adorai ce grand Georges, il avait d’ailleurs empreinté son nom à l’autre grand Georges ! merci pour ce très bel hommage ! Carine

  3. Dodeman Pierre

    Bravo, Raymond; j’ai apprécié ce que tu as écrit sur Georges Moustaki. Je l’ écoutais beaucoup à l’époque où j’étais étudiant.
    Avec Serge Régiani, pour qui il a écrit des chansons, il faisait partie de mes idoles.
    J’aime beaucoup la chanson « Sarah » …

  4. yvida

    bonsoir Ramon,
    bravo pour ton article, la musique en ligne du « métèque » nous a permis de réécouter de bonnes chansons -trop sympa !!!
    @+ yves

  5. gbery anne marie

    je suis émue par ce bel hommage!!!!oui c’était un vrai artiste!!!

  6. carine

    bravo papy Raymond grognon nous avons beaucoup apprécié ta prestation quel grand bonhomme tu es aussi quel bonheur de t’ écouter et de partager des moments avec toi Sita et Serena . Merci . Laurent Carine

  7. dabouzi hajiba

    bravo ;j’ai adoré ta prestation Raymond Merci ca fait du bien merci encor

  8. dabouzi hajiba

    Merci RAymond ca fait du bien .d’ecouter une telle prestation Merci encore.

  9. celso santos

    RAYMOND, J’AIMAI TA PERFORMANCE,MAIS, C’EST DOMMAGE QUE JE NE PARLE PAS BIEN LE FRANÇAIS.
    (TENTE ME EXPLICAR EM PORTUGUÊS) UM GRANDE ABRAÇO!

  10. celso santos

    RAYMOND, J’AIMAI TA PERFORMANCE,MAIS C’EST DOMMAGE QUE JE NE PARLE PAS BIEN LE FRAMÇAIS.
    (TENTE ME EXPLICAR EM PORTUGUÊS) UN GRAND BISOU À TOUS, RAYMOND, SITTA ET SERÉNA.

  1. Une pluie… de violences ! » La semaine de Papy Grognon

    […] doute l’événement qui m’aura marqué le plus cette semaine. Mais je préfère en parler sur mon blog consacré à la musique et sur lequel je l’ avais déjà évoqué en parlant de mes années […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *